Get involved! (French)

  1. Accueil
  2. Get involved!

Introduction au projet RUSTICA

L’objectif global du projet RUSTICA est de favoriser la validation technique, la demonstration et la mise en œuvre de techniques de production d’engrais biosourcées et d’amélioration des sols en se concentrant sur les déchets de fruits et légumes pour boucler les cycles des nutriments.

Cet objectif sera atteint grâce à une approche multi-acteurs pluridisciplinaire, qui a pour but de valider, expérimenter et intégrer 6 options technologiques pour récupérer les nutriments minéraux à partir de flux de déchets de fruits et légumes de quatre régions de l’Union européenne et une en Amérique du Sud.

Les solutions techniques apportées par RUSTICA, consistent en 6 technologies (5 émergentes et 1 établie) à partir de 5 processus de conversion (plateforme d’acide carboxylique, production de biomasse microbienne, électrodialyse, élevage d’insectes et production de biochar) qui peuvent être combinées entre elles en fonction des flux de déchets disponibles et intégrées avec des technologies déjà mises en oeuvre comme le compostage. Les synergies entre les différents process de conversion seront optimisées pour maximiser les bénéfices économiques et environnementaux. Les ingrédients produits (biomasse microbienne, concentrés de nutriments minéraux, biomasse d’insectes, farine d’insectes, chitine, biochar) seront combinés pour obtenir des fertilisants sur mesure adaptés aux besoins spécifiques des cultures.

Objectifs:

  • Valider l’utilisation de 5 solutions techniques émergentes pour la valorisation des déchets de fruits et légumes, récupérant plus de 90 % de nutriments
  • Mettre en oeuvre les technologies émergentes comme la plateforme d’acide carboxylique, la production de biomasse microbienne, la production de biomasse d’insectes, la production de biochar et l’électrodialyse
  • Convertir les déchets de fruits et légumes difficilement biodégradables en 20 % de biomasse d’insectes et 80 % de farines d’insectes.
  • Identifier les solutions circulaires optimales pour les flux de déchets de chaque région
  • Démontrer la faisabilité technique consistant à remplacer 5 à 10 % des fertilisants minéraux couramment utilisés par des fertilisants biosourcés circulaires à un niveau regional d’ici 2040.

Parallèlement à l’intégration et l’innovation technologique, RUSTICA a pour but d’apporter des solutions de mise en marché pour un déploiement réussi des technologies potentielles de valorisation. Ainsi certains aspects ne relevant pas de la technique, comme l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) environnementale et sociale, l’étude du cadre réglementaire, les études de marché, seront évalués dans 5 régions. En étudiant les solutions de mise en marché, RUSTICA a pour but d’impliquer les parties prenantes concernées à chaque étape de ces recherches de façon à garantir le développement de produits finis commercialisables pour le secteur des fruits et légumes, avec un haut potentiel de transposition aux autres secteurs de l’agriculture.

Par ailleurs, RUSTICA projette de coopérer avec d’autres projets financés par l’Europe travaillant sur la récupération de nutriments à partir d’autres déchets pour stimuler une solution commercialisable commune, afin d’évoluer vers une gestion durable et circulaire des engrais pour clore les cycles des nutriments dans et entre les régions.

Objectifs:

  • Analyse de la viabilité économique et environnementale des technologies RUSTICA
  • Analyse des cadres des réglementations actuelles et futures pour les technologies RUSTICA
  • Evaluation de l’impact social des technologies RUSTICA sur les différentes régions
  • Développement de différentes configurations pour les chaînes de valeur potentielles et les modèles commerciaux
  • Développement de modèles commerciaux efficients pour une multi-valorisation des flux régionaux de déchets de fruits et légumes

Bénéfices de l’investissement dans le projet RUSTICA et parties prenantes

Non seulement les projets pilotes accueilleront des visites croisées sur le terrain pour les réseaux régionaux multi-acteurs de ce projet, mais également diverses activités de communication et de diffusion seront organisées pour les parties prenantes régionales qui ne sont pas directement impliquées dans le projet afin d’échanger des connaissances et des expériences liées aux technologies de récupération des nutriments pour les flux de déchets de légumes et de fruits.

Afin de permettre la circulation des connaissances entre les différents partenaires et parties prenantes, un réseau d’échange de connaissances sera créé, qui comprendra les diffuseurs d’innovation régionaux. Toutes les parties prenantes tout au long de la chaîne de valeur, des producteurs de déchets aux fournisseurs de technologies, aux associations d’agriculteurs, aux producteurs et utilisateurs de biofertilisants, aux experts en analyse juridique / sécurité et durabilité, aux promoteurs commerciaux, etc., seront invitées à participer activement aux démonstrations pilotes.

Grâce à ces engagements actifs, différentes opportunités de réseautage seront créées. De plus, les parties prenantes auront non seulement un aperçu de la façon dont la technologie se développe et comment elle pourrait répondre à la demande régionale, mais elles pourront également partager des idées sur la manière dont les solutions RUSTICA devraient être développées en tenant compte des contextes régionaux. De cette manière, les solutions RUSTICA pourront mieux correspondre à leurs intérêts.

L’objectif de RUSTICA est d’établir des réseaux régionaux multi-acteurs à travers l’Union européenne et en Amérique du Sud et de développer des solutions dans le contexte de la revalorisation du gaspillage alimentaire. Les réseaux régionaux multi-acteurs sont l’occasion d’obtenir des informations détaillées sur les potentiels points de vente uniques des biofertilisants. Tous les partenaires de RUSTICA co-développeront, au sein de ces régions, des business models multi-acteurs opérationnels et sur-mesure, utilisables par les communautés régionales pendant et après la période du projet pour la mise en place d’une filière multi-valorisation des déchets de fruits et légumes.

Modes d’implication

La principale méthode d’implication pour RUSTICA se fera à travers des ateliers de travail. RUSTICA prévoit d’établir 5 réseaux régionaux, à savoir la Flandre, Almeria, Frioul Vénétie Julienne, les Pays de la Loire et la Vallée del Cauca. Pour chaque région, 6 ateliers de travail avec un minimum de 10 participants seront organisés. Les participants à de tels ateliers seront idéalement de différentes formations, secteurs et domaines d’activités représentant les régions RUSTICA.

Par ailleurs, au moins deux ateliers de travail internationaux (un à Bruxelles et un en Amérique du Sud) seront organisés pour discuter de la réplicabilité des solutions techniques, commerciales et entrepreneuriales avec les acteurs pertinents.

Trois possibles modes d’implication dans le réseau de connaissances RUSTICA :

  1. Acteur: en tant qu’acteur, vous rejoindrez les ateliers visant votre implication (par exemple en tant qu’acteur régional vous participez aux ateliers organisés dans votre région) et de plus, vous serez directement impliqué dans le développement du projet d’une manière adaptée à votre compétence. Les acteurs pourraient inclure les partenaires du consortium, ainsi que des partenaires fortement impliqués extérieurs au consortium, à certains moments du projet.
  2. Partie prenante: vous vous joignez de temps en temps aux ateliers ou à d’autres activités de projet liées à votre expertise. Lorsque vous rejoignez, vous participez activement au développement des parties du projet qui vous intéressent. Une partie prenante est décrite comme «une personne ou un groupe, servi par, affecté par ou exprimant un point de vue (enjeu) à un certain moment du projet».
  3. Public intéressé, bénéficiaire de l’information: vous souhaitez obtenir des informations sur l’avancement du projet. Vous pouvez donner votre avis sur ces informations si vous le souhaitez.

Avec un niveau d’implication minimal (i.e. rôle de public intéressé), les entreprises intéressées seront juste abonnées à la lettre d’information officielle de RUSTICA pour recevoir des informations pertinentes sur le projet.
Tout le monde peut s’inscrire et être accepté comme bénéficiaire de l’information. Lorsque les candidats s’inscrivent en tant que partie prenante ou acteur intéressé, l’animateur régional, en fonction de la localisation de la partie intéressée, décidera de leur candidature.

Les animateurs régionaux, diffuseurs des innovations, les informeront si et quand ils seront contactés pour participer aux ateliers, en fonction de la combinaison de types d’acteurs et de parties prenantes nécessaires pour l’atelier spécifique, et de la capacité des participants pendant les ateliers (de 10 à +/-20 participants).

Considérant la perspective géographique, le projet RUSTICA communiquera à:

  • Un niveau local/régional : les partenaires seront encouragés à utiliser leurs réseaux, évènements et médias nationaux et locaux pour rendre le projet visible aux entreprises et présenter RUSTICA à des congrès, conférences et ateliers de travail.
  • Un niveau international : Le consortium a pour but d’attirer l’attention internationale sur le projet. Dans ce cadre, RUSTICA contactera les associations, organisations et plates-formes liées aux chaînes de valorisation axées sur les déchets de fruits et légumes. Au début du projet, les informations le concernant seront envoyées via le canal de communication du Service Point EIP-AGRI.

Formulaire d’inscription

Les structures intéressées pour participer au projet RUSTICA sont invitées à remplir ce fomulaire de demande avec leurs coordonnées.

Ces données seront collectées et stockées conformément au RGPD dans le règlement UE 2016/679. Les entreprises donneront leur consentement au traitement de leurs données pour une ou plusieurs finalités spécifiques (art. 6.1.a). Ainsi, les entreprises ont le droit de retirer leur consentement à tout moment (Art 7.3). En conformité avec le traitement équitable et transparent des données prévu dans le règlement européen, toutes les mesures prises aux fins du projet concernant ces données seront communiquées à toutes les entreprises impliquées et enregistrées. Les données des entreprises ne seront pas partagées publiquement. Ces données seront traitées en interne par les animateurs d’innovation de chaque région.

Les sociétés ont le droit d’obtenir l’effacement des données les concernant lorsque leurs données ne sont plus nécessaires au regard des finalités pour lesquelles elles ont été collectées (Art 17.1). Pour cette raison, les données collectées à partir du formulaire d’inscription seront effacées de la base de données lorsque le projet RUSTICA prendra fin en décembre 2024.

    REMPLISSEZ VOS INFORMATIONS

    Actif régionalementActif internationalement

    AucunPublic intéresséPartie PrenanteActeur

    Pour le projet RUSTICA, la limite du nombre d’entreprises impliquées pour chacun des cinq réseaux sera de 25 parties prenantes ou acteurs externes. Si davantage d’entreprises sont intéressées pour s’impliquer dans l’un des réseaux de RUSTICA, une limite supérieure à 25 entreprises sera considérée.

    Pour plus d’information

    Pour obtenir des informations complémentaires ou en cas de questions, n’hésitez pas à vous adresser à l’animateur de votre région.

    KU LEUVEN

    EVILVO

    CIAT

    • Contact name: Miriam Pulleman
    • Email: m.pulleman@cgiar.org
    • Specific task: Knowledge broker CO + global contacts
    • Contact name: Guillermo Peña Chipatecua
    • Email: g.pena@cgiar.org
    • Specific task: Knowledge broker CO + global contacts
    • Contact name: Sara Rankin
    • Email: s.rankin@cgiar.org
    • Specific task: Knowledge broker CO + global contacts

    TECNOVA

    CRAPDL

    Chambre Régionale d’Agriculture des Pays de la Loire

    CREA

    RusticaNewsletter

    RusticaNewsletter

    Join our mailing list to receive the latest news and updates from Rustica Project.

    You have Successfully Subscribed!

    Aller au contenu principal